jeudi 18 août 2011

Les premiers jours de Griffin avec nous

Et voilà, cela fait maintenant 8 jours que Griffin est parmi nous.
Voici comment se déroule sa petite vie...
L'accès à ce blog était pour l'instant privé, je le rends désormais public !

Les nuits

Les 2 premières nuit, il n'a pas pleuré, c'était plutôt surprenant, je m'attendais à des gros pleurs. Il est placé dans un espace à lui, fermé, avec son panier.

La 3ème nuit, on a eu quelques pleurs, ça a dû durer une bonne vingtaine de minutes, puis il s'est endormi. On ne voulait pas céder à ses pleurs, de manière à ce qu'il n'apprenne pas à réclamer de cette manière là.

La 4ème nuit, de nouveau des pleurs pour s'endormir, peu avant minuit, vraiment pas top pour le voisinage quand on est en appartement (j'ai mis un mot pour l'étage, on est au 3ème, mais j'ai appris qu'on l'entendait au 1er...).
Mais le pire, c'est qu'il s'est réveillé en pleine nuit et a de nouveau pleuré. Là par contre, on s'est décidé à déplacer le panier près de nous. Mais hors de question de le faire venir dans le lit.
Il a voulu monter sur le lit, et après l'avoir remis plusieurs fois dans son panier, il a fini par dormir...
Peut-être sent-il trop notre présence dans son espace ? C'est vrai que c'est juste à côté, mais on n'a pas trop le choix question emplacement.

Nous avons ensuite passé 3 jours chez mes parents, en maison.
Ça s'est bien mieux passé. J'avais lu que les chiens pouvaient se sentir en sécurité dans une cage, comme dans une niche. Il a donc passé 2 nuits dans une cage (une cage à lapins, assez spacieuse pour y placer un panier à côté de papier journal pour ses besoins).
Lorsqu'on l'a placé dans la cage, il a pleuré, mais dès qu'on est partis se coucher, rien, il a cessé de pleurer.
Ces nuits là, je l'ai sorti 2 fois, vers 4h du matin (il était réveillé à chaque fois), pour ses besoins, puis je l'ai recouché.

De retour chez nous, 7ème nuit.
Griffin ne veut décidément plus dormir dans l'espace qui lui avait été préparé. Des pleurs incessants.
Une fois de plus, nous l'avons déplacé près du lit. Sans voisins, je pense qu'on aurait attendu que les pleurs cessent. Mais là, je ne veux pas avoir de plaintes.
J'ai lu que jusqu'à la puberté, ce n'est pas un problème de faire dormir le chiot près du lit, puisqu'il vient d'être brutalement séparé de sa mère.
En tout cas, c'est sûr que ça se passe mieux de cette manière-là.

8ème nuit, il dort de nouveau dans son panier près du lit. Il tente encore de venir dans le lit, mais après plusieurs "non" (je ne suis pas sûre qu'il comprenne le "non" pour l'instant) et après l'avoir remis dans son panier à chaque fois, il finit par se coucher.

En journée

Je ne travaille pas, j'ai donc tout mon temps à lui consacrer.
Je sais que ce n'est pas l'idéal pour l'apprentissage de la solitude...

Griffin me suit un peu partout, et dort souvent à mes pieds.

Le matin, pipi/caca, repas, pipi/caca, jeux, et ainsi de suite.
L'après midi, sorties pipi/caca et balade dans l'espace vert de l'immeuble (lors des 3 jours passés en maison, il a pu bien s'amuser dans le jardin), jeux.

Lorsqu'il joue, il mordille pas mal et ne se rend pas compte qu'il fait déjà mal.
Malgré des "non" ou des "aïe", il n'a pas l'air de comprendre.
On le repousse, on lui donne un jouet, mais il lui arrive de revenir à la charge.
S'il est trop excité, on finit par le mettre sur le dos quelques instants.
Et parfois, je l'ignore et lui tourne le dos une trentaine de secondes.
C'est vraiment désagréable mais il le fait pour jouer, il n'a pas conscience qu'il fait mal. J'espère qu'il va l'assimiler avec le temps.

Solitude ?

Parfois je m'enferme dans une pièce, et il m'attend à la porte (salle de bain, cuisine). Si j'y reste trop longtemps, il commence à pleurer.
Pas évident de lui apprendre la solitude.
Je suis sortie faire des petites courses, je l'ai entendu pleurer presque aussitôt. 30 minutes après, en rentrant, il pleurait toujours.
J'espère que ça va lui passer, à force de voir que je reviens toujours...

Je viens d'investir dans une cage. Comme beaucoup de gens, je trouvais ça un peu barbare, mais après avoir lu de nombreux témoignages, pas mal de chiens apprécient leur cage, s'y réfugient, s'en servent de niche, et stressent moins au final.
Aujourd'hui, j'y ai placé quelques-un de ses jouets, puis je l'ai fait entré dans sa cage. Une fois dedans, je lui ai donné une friandise, pour qu'il associe sa cage à quelque chose de positif. On verra bien s'il arrive à se l'approprier.
Ce soir, premier essai dans la cage. Mais vu son jeune âge, je ne sais pas si je laisserais la porte fermée, ou alors je me lèverai pour le sortir faire ses besoins.

Propreté

A un peu plus de 2 mois, Griffin n'est bien évidemment pas propre.
Je le sors dès que possible, et je le félicite à chaque fois qu'il fait dehors, de manière à ce qu'il assimile que c'est là qu'il doit faire.

Ces derniers jours, chez mes parents, c'était bien plus simple. Il suffisait d'ouvrir la porte pour aller dans le jardin, après chaque sieste, chaque repas, et/ou toutes les 2 heures.
J'ai même eu l'impression qu'il s'était trouvé dans le jardin un coin "caca", il y revenait souvent pour faire ses besoins une fois dehors.


Autrement, en appartement, j'essaye de le sortir après chaque repas, au réveil, et toutes les 2 heures, de manière à ce qu'il fasse ses besoins le moins possible à l'intérieur.

Éducation

Pour lui apprendre son nom, je le félicite à chaque fois qu'il me regarde quand je prononce "Griffin".
Depuis aujourd'hui seulement, j'ai l'impression qu'il est plus réactif à son nom.
Mais pour le rappel, c'est vraiment quand il veut. On verra avec le temps.

Il a bien assimilé le "Assis", même si c'est plus ou moins aussi quand il veut pour l'instant.

Je le récompense parfois avec de tout petits morceaux de fromage (style cantal, vraiment de tout petits morceaux), pour qu'il intègre mieux tout ça.

Et sinon ?

Eh bien c'est un adorable petit bouledogue, mais souvent plus boule"dingue" qu'autre chose.
Il a pas mal d'énergie, mais bon, comme tous les chiots.
Il essaye de mordiller tout ce qui lui passe sous le nez : chaises, fils, rideaux, nos pieds !
Pour résumer, une petite terreur ! :)

Prochainement, je mettrai en ligne quelques photos de Griffin.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire